le power fishing

Le power fishing, terme anglo saxon, plus qu’une technique, est plutôt une stratégie. On peut traduire par “lancer ramener”. Cette stratégie est comme son nom l’indique, une pêche de prospection rapide, pour trouver les poissons actifs, dans des endroits sans trop de postes. Je pense que sa vous est déjà arrivés de pêcher dans des étendues d’eaux, sans aucun repère, avec des berges dénuées de tout postes bien marqués. Style canal, grands lacs et autres. Rien de tel qu’une prospection rapide, ou il faut battre un maximum d’étendu d’eau pour trouver les poissons  actifs. Il faut que le leurre passe un maximum de temps dans l’eau. Rapide ne veut pas dire n’importe comment, et on va essayés de voir comment cette stratégie peut être mise en œuvre.

Pour bien pratiquer, il faut avoir les bon leurres. Rien de tel que des engins qui ne demande pas trop de maniement. Il faut pêcher les secteurs rapidement, mais en les peignant convenablement. On ne va pas faire dans une pêche de grattouille avec de petits leurres souples par exemple, sa n’aurais aucun intérêt.

crankbaitEn premier lieux, le leurre qui convient, part dessus tout, s’est le cranckbait. Se leurre dur est un véritable aimant, surtout pour les perches. Sa vibre et fait beaucoup de bruit, sa passe pas inaperçu. Toutes les tailles existes, du plus petit au plus lourds. Suivant le type de bavette, pas mal de couches d’eaux peuvent être explorées. En plus se leurre ne demande pas d’animation, il marche très bien en linéaire, et se lance très bien. Donc incontournable pour cette stratégie. Vous pouvez même faire des arrêt et repartir, sa peut déclencher l’attaque.

spinnerEn deuxième, je placerais le spinnerbait, certainement un de mes préféré. Comme le cranck, sa brasse beaucoup d’eau, et en plus, au niveau visuel les éclaires des palettes alertes de loin les carnassiers. Beaucoup de poids existes, formes et couleurs. Un très bon leurre en jeté ramené, en linéaire. Vous pouvez également jouer su la vitesse de récupération. Il peut aussi évoluer dans toutes les couches d’eaux.  Et en plus passe partout, une pure merveille dans les bois morts.

lipless-crankbait-sizesUn autre leurre qui se prête très bien à cette technique, s’est le liplesse. Sa vibre fort, fait du bruit, et donc éveille les carnassiers. En général il est coulant, impeccable pour aller chercher les poissons dans des grands font. Et la pareil, sa ne se travail pas, il faut ramener en linéaire.

Voila pour les leurres, liste non exhaustive. Pour la pêche proprement dite, j’ai dit que le leurre devais passer un maximum de temps dans l’eau, et s’est le but du power fishing. Rien de tel que le casting pour cela. Il faut peigner  les postes en éventails, et si possible à différente profondeurs, en insistant sur ceux qui ont l’aire intéressants. Ne pas passer trop vite non plus, en jouant sur la vitesse de récupération, il suffit des fois de peut de chose pour déclencher l’attaque. Vous remonter votre leurre, et de suite sa repart à l’eau, rapidité d’exécution, Lancé ramener, jeter, voila le but du jeu. A un moment ou un autre vous aller tomber sur des poissons actifs, voir que vous avez énervés avec vos leurres. Et ensuite vous pourrez cibler un peut plus précisément votre pêche, et surtout gratter les postes ou le poisson est actif.

Voila pour le power fishin, un terme un peut barbare, mais cette méthode peut vous sauver la mise dans des étendues d’eaux sans postes, ou quand le poisson ne semble pas actif.

Les commentaires sont fermés.