Les zébrées en pleine frénésie.

IMGP1289Je continu donc mes pêches sur dame zébrée. Autant en profiter, sa fait bien longtemps que j’en avais pas fait autant. J’ai fait une sortie dimanche en fin d’après midi, le temps est chaud et lourd, je me dit impeccable sa devrais le faire. J’arrive au bord de l’eau sur les coup de 17h. Sa semble assez calme, mais j’arrive quand même à faire craquer quelles que perches énervées toujours sur les mêmes postes, elles son dans les alevins à se gavé. L’après midi se termine tranquillement, toujours aussi chaude. J’arrive sur le dernier poste avant de remonter, sachant la aussi quelles squat l’endroit. Les prises continues, de plus ou moins belles, entre 25 et 30 cm en faisant tourner deux leurres au bout de la tresse, le slit shad et le lipless 5cm Sébile.

 

IMGP1291Sur les coup de 19h30, un bruit attire mon attention, caché derrière les arbres, de fortes aspirations suivit de bruit de saut, je me rapproche donc, et la un spectacle hallucinant s’offre à moi, sur une surface d’environ 50 m², l’eau semble littéralement en ébullition ! Les alevins essayent d’échapper en se déployant en éventail, à des poursuivantes redoutables, et sa part dans tous les sens ! Les attaques se font par vagues successives, et il est pas trop difficile de savoir ou les belles diablesses sont. Elles accules littéralement les poissonnets jusque sur les bords, une vrai folie ! Se spectacle est vraiment magnifique, un pur bonheur d’être présent dans ces instants assez rares sur mes secteurs. J’en est donc profité, lançant mon leurre au milieu des chasses, et sa ne loupais pas, une perche à chaque passage. Et celles qui se sont laissées tentées régurgitais des alevins à pleine gueule ! Honnêtement je ne sais pas combien j’en est piqué, mais sa a bien duré 3/4 heures. Dommage que je n’avais pas de caméra pour prendre en flagrant délie ces attaques. Un sacré bon moment quand même.

J’y retournerais le lendemain, les conditions météos on bien changées, l’orage grondais au loin, et les perches ne semblais plus trop actives, même si je réussirais à en piquer une petite dizaine. De plus il mais arriver un truc que je n’avais encore pas vécus, je pique un petit broc d’une vingtaine de centimètres, au moment de le décrocher, il est pris de spasmes, tremblant de partout, et rend l’âme pratiquement instantanément…. j’ai bien essayer de le réoxygéner, mais rien à faire il étais déjà pratiquement raide, j’en avais gros sur la patate….. Et de plus pour finir la journée, je perd mes lunettes polarisantes, j’ai eu beau les cherchées, impossible de remettre la mains dessus, si quel qu’un venais à les trouver…. :( Après midi de m…..

Voila pour ces dernières sorties, je passe maintenant à plus conséquent en taille de leurre pour traquer maître exos. Je me serais bien amusé sur le perches ces derniers temps, un pur plaisir !

Michel

A propos Michel

Fondateur de carnassiers-passion.fr 52 ans résident en région Parisienne. Mes poissons préférés sont: le brochet, le black-bass, la perche et le chevesne.
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *